picto facebook institut homme total picto youtube affranchi IHT picto twitter institut homme total picto instagram institut homme total picto discord institut homme total
Accueil  ⟩   Actualités  ⟩   International
Héritage

De la Corée au Tchad, l’esprit révolutionnaire de la Commune de Paris rayonne

C'est à l'occasion des 150 ans de la Commune de Paris, ce 29 mai 2021, que nous avons rencontré nos camarades Tchadiens et Coréens venus au pied de la statue de la République pour célébrer cet évènement historique ; symbole à travers le monde de la lutte populaire, internationaliste et anti-impérialiste.

Partager
Barricade de la Place Blanche défendue par des femmes pendant la semaine sanglante
Barricade de la Place Blanche défendue par des femmes pendant la semaine sanglante (Moloch / Wikipédia)
×
Par Marius P.
Lecture 3 min

La commémoration des 150 ans de la Commune de Paris a rassemblé des milliers de manifestants partis de la Place de la République pour se rendre au cimetière du Père Lachaise.

La Commune de 1871 a été la tentative de construire un République véritablement sociale, véritablement démocratique, où les travailleurs sont maîtres de leur outil de travail et où l’Etat sert le bien commun.

L’expérience a duré soixante-douze jours. Les Versaillais, composés par une armée régulière sous la direction d'Adolphe Thiers, se sont alliés avec les envahisseurs prussiens — tradition de nos élites oblige — pour pouvoir étouffer dans l’œuf le monde nouveau qui y jaillissait.

Malheureusement pour les chiens de garde du grand capital et les traîtres à la patrie, s’ils ont pu tuer les femmes et les hommes de la Commune, ils n’ont pu tuer le glorieux esprit porté par les communards. Le drapeau rouge qui est tombé au Père Lachaise des mains des derniers combattants a été repris par les révolutionnaires du monde entier.

La Commune n’a jamais été un événement franco-français. Elle a compté dans les rangs de ses héros et martyrs des Polonais, Hongrois, Luxembourgeois et Allemands. Depuis, elle a été un point de référence pour toutes les révolutions ouvrières, dont les plus célèbres en Russie et en Chine.

C’est pourquoi il ne faut pas s’étonner que nous rencontrions, ce 29 mai 2021, des Tchadiens et des Coréens au pied de la statue de la République pour célébrer la Commune, car tous se reconnaissent dans les valeurs portées par la Commune de Paris.

Les Coréens que nous avons rencontrés sont des membres du People’s Democracy Party. Ce qu’ils nous ont raconté nous a soulevé le cœur. Alors que l'on nous présente la Corée du Sud comme une réussite démocratique face à son voisin du nord, il s'agit en réalité d'un régime autoritaire téléguidé à distance par l'empire atlantiste. Pourtant, il faut nous remémorer que la guerre de Corée (1950 - 1953) avait servi de prétexte au États-Unis d'Amérique pour maintenir leur pression sur le camp socialiste et à juguler toute ambition populaire au communisme.

Depuis, la tyrannie des États-Unis continue de s'y exercer et les exemples de répressions brutales par les gouvernements de la Corée du Sud ne manquent pas. Comme les Français, eux aussi ont eu leur Commune, celle de Gwangju, en 1980, et eux aussi, ont eu leur semaine sanglante. Comme les communards ils sont animés d'un esprit démocratique, républicain et révolutionnaire.

Ce même esprit révolutionnaire se retrouve dans le discours des Tchadiens présents au rassemblement. En cette commémoration des 150 ans de la commune il fut même frappant de voir la statue de la République couverte de drapeaux tchadiens. Pourquoi un monument dédié à la République française était-il recouvert d’un drapeau étranger ?

Parce que le projet républicain est universel. La République française issue de la grande révolution de 1789, et surtout de la convention nationale de 1793, s'est faite au nom de principes que tous les hommes peuvent partager, car tous sont doués de raison. Qu’importe le drapeau, qu’importe le lieu, l’esprit reste le même.

L’iniquité reste aussi la même. Le régime en Corée du Sud a été installé par les impérialistes américains suite à la guerre de Corée. Le régime tchadien, par les impérialistes français. Dans une énième démonstration de despotisme, une passation de pouvoir a eu lieu en avril 2021 : le roi est mort, vive le roi. Le fils du défunt dictateur Idriss Déby, Mahamat, a pris le contrôle de cette république de paille via un « Conseil militaire de transition ».

Cette passation de pouvoir népotique n’a pu se faire sans l’accord de l’Etat français. Celui-ci garde en effet une grande influence sur la vie politique tchadienne. Cette influence marque l’impossibilité pour les Tchadiens de s’auto-déterminer économiquement et politiquement, que cela s’exprime à travers la dépendance monétaire qu’illustre l’existence du Franc CFA, ou encore par la nécessité officieuse d’une approbation du gouvernement français pour la direction du pays.

Comme il est le devoir pour tout patriote français qui se respecte de combattre pour l’indépendance de son propre pays, il est aussi dans son devoir d’aider les autres peuples en lutte, qu’ils soient opprimés par les impérialistes américains, français, ou autres. Il ne s'agit pas seulement d'un devoir moral mais aussi d'un devoir pratique : l'impérialisme français ne bénéficie qu'au capital français et sert dans le même temps à augmenter l'exploitation sur le territoire national.

En étant concrètement internationalistes, nous défendons nos intérêts de classe et jetons les bases d'une coopération entre nations. Nous devons faire entendre une autre voix française que celle de nos dirigeants politiques. Messieurs Makaila Nguebla et Abdelkerim Yacoub Koundougoumi nous ont fait part de leur dégoût face à la duplicité du gouvernement français, qui se prévaut des idéaux républicains tout en les bafouant en soutenant le coup d’État qui a eu lieu chez eux.

Travailleur français, ces hommes comme sont comme toi en lutte contre la prédation capitaliste. Rejoignons les Coréens et les Tchadiens dans leurs luttes respectives, qui au fond, ont ce fond commun républicain. Ne laissons pas la classe qui nous exploite ternir l’image du peuple français en l’associant aux prédations réalisées au Tchad et dans toute l’Afrique de l’Ouest, et rapprochons nous des Coréens auxquels le mouvement ouvrier français a déjà apporté son soutien lors de l'agression menée par les Américains en 1950-1953.

Soyons fiers d'être la patrie d’où est partie la flamme de la révolution. Montrons-nous dignes de l’héritage laissé par nos aïeux. Unissons-nous avec les peuples en lutte du monde entier. Groupons-nous, et demain, l’internationale sera le genre humain.

Partager
À la Une
Sandrine Rousseau

Sandrine Rousseau, vers un pétainisme arc-en-ciel ?

L'Arc de Triomphe et son échafaudage pendant la campagne de restauration de 1988

Emballage de l’Arc de Triomphe : Comment critiquer l’art contemporain ?

Qui sommes-nous ?
L'Affranchi IHT est le média de
l'Institut Homme Total
En savoir plus
Soutiens-nous
Finance ton média
affranchi de l'idéologie dominante
Faire un don
picto facebook institut homme total picto youtube affranchi IHT picto twitter institut homme total picto instagram institut homme total picto discord institut homme total
cours et formations institut homme total formations politiques et cours de philosophie marxiste loic chaigneau
Forme-toi
Pour transformer ta compréhension
de l'information
Institut
Rejoins-nous
Adhère à l'Institut Homme Total
à partir de 10€ par an
Adhérer
International
Palestiniens en lutte au milieu des flammes dans la bande de Gaza

Conflit israélo-palestinien : soutien au peuple Palestinien en lutte contre le colonialisme !

Plus d'articles
LES PLUS LUS
bibliographie conseils de lecture institut homme total bibliothèque Voir la bibliothèque livres librairie institut homme total bibliothèque Acheter les livres Marx FM Podcast marxiste marx communisme institut homme total Écouter Marx FM