picto facebook institut homme total picto youtube affranchi IHT picto twitter institut homme total picto instagram institut homme total picto discord institut homme total
Accueil  ⟩   Vidéos  ⟩   Société
Ségrégation spatiale

Bobos en auto, prolos à vélo

Les attaques omniprésentes contre la mobilité et les transports – notamment contre le train et la voiture – aggravent la ségrégation spatiale et sociale sur le territoire et participent à la lente désintégration de l'unité nationale de la France.

Partager
×
Par Quentin L.
Lecture 3 min

Les moyens de transport, lorsqu’ils sont suffisamment développés et accessibles, contribuent à l’unité du territoire et de la nation. En effet, en autorisant les individus à se mêler les uns aux autres, à se rencontrer, à se déplacer, ils leur permettent de s’intégrer, c’est-à-dire de prendre place dans la société.

Or, on assiste depuis de nombreuses années à des attaques constantes dans ce domaine, attaques qui aboutissent à des formes toujours plus graves de ségrégation spatiale, c’est-à-dire la séparation, sur un même territoire, d’une population selon des critères d’appartenance de classe sociale, de revenus .

Sandrine Rousseau, ancienne candidate à la primaire écologiste, a par exemple affirmé lors de sa campagne que, si elle était élue Présidente de la République, elle augmenterait le prix du litre d’essence afin que celui-ci atteigne progressivement la barre des 2 euros d’ici la fin de son quinquennat (1).

Cette proposition montre bien que les politiciens bourgeois des centre-villes sont complètement hors-sol, en totale déconnexion avec le réel. Ont-ils jamais mis les pieds au-delà du périphérique ?

Il faudrait, nous dit Mme Rousseau, réduire nos trajets, moins prendre sa voiture, préférer les transports en commun ou son vélo. Facile à dire quand on habite au sein d’une grande métropole et qu’on a à sa disposition, souvent dans la rue même où l’on vit, tous les commerces nécessaires, ainsi que des métros et des bus à foison pour se rendre sur son lieu de travail.

Il en va tout autrement lorsque, dans les campagnes, dans les banlieues, pour aller travailler ou aller faire ses courses, on est obligé de prendre sa voiture et de faire chaque jour des kilomètres et des kilomètres, faute de commerces et d’entreprises alentour et de transports publics suffisamment développés.

Alors, augmenter le prix du litre d’essence ? On voit bien qu’une telle mesure – présentée par les soi-disant « écolos » comme profitable au plus grand nombre car permettant la « préservation de la planète » – entérinerait et aggraverait en fait une ségrégation spatiale et des disparités sociales déjà abondamment présentes sur l’ensemble du territoire. Il y aurait, pour résumer, les gentils bobos écolos bien au chaud dans leurs centre-villes, et les méchants prolos pollueurs encore plus en souffrance dans leurs campagnes.

Autre exemple, celui des Ouigo roses, une nouvelle gamme de trains à « prix très bas et fixes, jusqu’au dernier moment » que la SNCF compte lancer au printemps 2022. Des trains qui, cependant, iront bien moins vite et desserviront moins de destinations que les TGV et Ouigo classiques.

Concrètement, que risque-t-il de se passer ? Les plus aisés financièrement utiliseront les TGV ou les Ouigo classiques, et auront ainsi la possibilité d’avoir plus de choix de destinations et de s’y rendre plus rapidement, tandis que les plus modestes devront se contenter d’utiliser les Ouigo roses et seront cantonnés à seulement quelques villes, au prix de voyages plus longs et plus pénibles. La mobilité pour les plus riches, donc, la « démobilité » pour « ceux qui ne sont rien ». Une société à deux vitesses, littéralement.

Les attaques contre les moyens de transport participent donc d’une atomisation toujours plus grande de la population, séparant celle-ci selon des critères d’appartenance de classe et niant la possibilité pour chacun d’être traité de manière égalitaire, et pour la France de faire peuple.


(1) À l’heure où nous écrivons ces lignes, le prix de l’essence a d’ores et déjà largement dépassé le seuil symbolique des 2 euros – en raison notamment de l’inflation et des événements récents en Ukraine. C’est Mme Rousseau qui doit être contente…
Partager
À la Une
Portrait de Benjamin Brillaud

Réponse à Nota Bene sur le goulag

Atelier de lecture sur la dialectique du maître et de l'esclave dans la Phénoménologie de l'Esprit de Hegel

Au sortir de l'atelier de lecture collective, des membres mieux formés et plus soudés

Qui sommes-nous ?
L'Affranchi IHT est le média de
l'Institut Homme Total
En savoir plus
Soutiens-nous
Finance ton média
affranchi de l'idéologie dominante
Faire un don
picto facebook institut homme total picto youtube affranchi IHT picto twitter institut homme total picto instagram institut homme total picto discord institut homme total
cours et formations institut homme total formations politiques et cours de philosophie marxiste loic chaigneau
Forme-toi
Pour transformer ta compréhension
de l'information
Institut
Rejoins-nous
Adhère à l'Institut Homme Total
à partir de 10€ par an
Adhérer
Société
L’arnaque du soi-disant "développement personnel"

L’arnaque du soi-disant "développement personnel"

Logos CGT et Anarchiste

La CGT face au gauchisme

Plus d'articles
LES PLUS LUS
bibliographie conseils de lecture institut homme total bibliothèque Voir la bibliothèque livres librairie institut homme total bibliothèque Acheter les livres Marx FM Podcast marxiste marx communisme institut homme total Écouter Marx FM
picto formation diplome picto vidéos picto i picto theorie picto actualites